top of page

Zeilen

 

 

 

Elo Masing - violin

Vincent Laju - drawing, shakuhachi, cello

Graphic meditation.

Concentration in the silence of paper, in opposition and complementarity with the sound of music, an accumulation of lines, without a goal, each one a path, from which movements, crevice and interstices can emerge. Vincent Laju has recently been working on the idea of fabric, fabric as accumulation that weaves and unweaves.

 

Sound encounter.

With Elo Masing, the rubbing is no longer pen on paper but horsehair on string, the resonances between graphic and sonic forms are multiple, as are the layers of reading the drawing. By dint of working together, Elo Masing and Vincent Laju have developed a way of playing between proximity and distance with the drawing, between literalness and extrapolations, as lines weave and detach themselves.

- -- -- -- -- 

Méditation graphique.

Sans but, la concentration dans le silence du papier, en opposition et complémentarité avec bruit de la musique, une accumulation de lignes, chacune d’elle est un cheminement, de cette accumulation peuvent naître des mouvements, des anfractuosités, des interstices. Vincent Laju travaille récemment sur l’idée de Tissu.

 

Rencontre sonore

Avec Elo Masing, les frottements ne sont plus le feutre sur le papier mais le crin sur la corde, les résonances entre formes graphiques et sonores sont multiples, les couches de lecture du dessin également, à force de travailler ensemble, Elo Masing et Vincent Laju ont développé une façon de jouer entre la proximité et l’éloignement avec le dessin, entre la littéralité et les extrapolations, comme les lignes se tissent et se détachent.

Ce duo à joué entre autre à Kimgo art space, Glogauair and Noïseberg in Berlin, Data (Marseille), Galerie des 26 chaises (Paris), et dernièrement à SCOPE BLN art space (Berlin).

 

 

download.png
bottom of page